ça prendra le temps que ça prendra

ca prendra le temps que ça prendra

lettre du futur pour joseph du passé

Cher Joseph du passé,

Je t’écris car c’est bientôt la date d’anniversaire de la première fois que je suis venue à Lyon, tu te rappelles, j’avais eu 18 ans récemment et j’étais en voyage je classe de Terminale, et étant la seule majeure de la classe, je les avais tous abandonnés pour venir. Il neigeait. Je me rappelle plus tellement ce qu’on a fait, il y avait une soirée avec un festival de court métrage, une histoire de cacahuète jetée dans ma bouche, un dispute avec simon et sa soeur, et une blague idiote sur des cerfes et du feu mais je me rappelle plus bien. C’était chouette, je m’en souviens. J’avais aussi économisé des mois pour me payer un retour à Lyon, haha, maintenant que je suis millionnaire, ça me fait bien marrer.

Bref, je t’écris de mon atelier où je répare les vélos, dans un moulin à eau que j’ai retapé, dans la campagne irlandaise. J’y vis avec Adèle, tu ne la connais pas encore car à l’heure où tu lis ce mail, la Alice que j’étais n’a pas encore eu ses 22 ans. Tu sais, dans quelques années, elle remportera le césar du meilleur court métrage du film d’animation, mais chut, tu le garde pour toi. Il ne faut pas qu’elle sache sinon ça va la perturber dans sa création.

Adèle c’est ma fille, elle a 6 ans demain. Je viendrai te chercher demain à l’aéroport de Dublin. Tu n’as pas payé le trajet car tu sors avec la plus belle hôtesse de l’air de toute la terre et elle te fait voyager gratos. D’habitude même si t’as l’avion gratos tu prends le train, parce l’avion est trop rapide pour que tu aies le temps d’écrire une nouvelle histoire. Le ferry te donne la gerbe. Je me fous de ta gueule avec ça. Adèle aussi. Elle t’appelle “Vomito le Matelot”. C’était d’ailleurs le titre de notre premier livre. Il vomit par dessus bord pour faire chier les requins.

Tu viens pour son anniversaire car tu es son parrain, je sais ce que tu vas lui offrir : notre dernier livre. Tu écris et je fais les dessins. Celui là s’appelle ‘Indélébile’, ça raconte les meilleures aventures de petite Alice et de petit Joseph. Je ne l’ai toujours pas vu parce que tu l’as sorti tout frais hier de l’imprimerie de ta maison d’édition à Paris (c’est devenue ta ville préférée). J’ai hâte d’être demain pour qu’on le lise avant d’aller se coucher. Adèle adore quand tu lui raconte des histoires avant de dormir.
Je ne te dirai pas avec qui Alice a eu sa fille, je sais que tu lui racontes tout et j’ai peur que ça interfère avec ses décisions futures.

Si tu savais le nombre de choses qui nous sont arrivées entre le moment où tu vas lire ce mail et le moment où je t’écris !

Ne perds pas une occasion de profiter de moi,
Je pense à toi chaque jour depuis que je t’ai rencontré.

Bien à toi,
Ton Alice du futur

P.S.: Je ne sais toujours pas faire les blagues.

P.P.S : C’est nouvel an demain, n’oublie pas de m’appeler quand t’es bourré.
hélice r 
vrrvr.tumblr.com
hélice r 
vrrvr.tumblr.com